L’AS Monaco sacré champion de France de Ligue 1 2016-17

Vainqueur de Saint-Étienne à Louis-II en match en retard de la 31e journée (2-0), l'AS Monaco a officialisé de belle manière son 8e titre de champion de France de Ligue 1. Les Monégasques n'avaient plus dominé le football français depuis 2000. Dimanche, le PSG avait réussi à retarder l'échéance en étrillant Saint-Étienne (5-0), à l'occasion de la 37e journée de Ligue 1. Mais c'était inéluctable... et l'AS Monaco, qui s'est défait du même adversaire en match en retard de la 31e journée (2-0) mercredi soir, a décroché son tout premier titre de champion de France depuis 2000 et le succès des Barthez,…

Passage en revue

Note de l'utilisateur Soyez le premier ou la première !

Vainqueur de Saint-Étienne à Louis-II en match en retard de la 31e journée (2-0), l’AS Monaco a officialisé de belle manière son 8e titre de champion de France de Ligue 1. Les Monégasques n’avaient plus dominé le football français depuis 2000.

Dimanche, le PSG avait réussi à retarder l’échéance en étrillant Saint-Étienne (5-0), à l’occasion de la 37e journée de Ligue 1. Mais c’était inéluctable… et l’AS Monaco, qui s’est défait du même adversaire en match en retard de la 31e journée (2-0) mercredi soir, a décroché son tout premier titre de champion de France depuis 2000 et le succès des Barthez, Trezeguet, Lamouchi et autres Simone.

Un succès historique pour le club princier, qui vient couronner une superbe saison, puisque l’ASM a également atteint les demi-finales de la Ligue des champions avant de plier face à la Juventus Turin.

Mbappé, évidemment

Mercredi soir, devant les quelque 18 000 spectateurs d’un Louis-II inhabituellement garni, les hommes de Leonardo Jardim n’ont pas marqué autant qu’à l’accoutumée, mais un petit but de l’inévitable Kylian Mbappé (19e) a suffi à mettre les Monégasques sur de bons rails. Et l’ultime réalisation, signée Valère Germain dans les arrêts de jeu (90e+3), a fait chavirer de bonheur tout un stade.

L’AS Monaco, qui décroche le huitième titre de champion de France de son histoire, met ainsi fin à l’hégémonie du PSG, qui avait remporté les quatre dernières éditions de la compétition phare du football hexagonal.

À propos admin