Allemagne : interrompu face à une « menace terroriste », le festival Rock am Ring reprend

Le festival de musique Rock am Ring, le plus important du genre en Allemagne, a été temporairement interrompu vendredi en raison d’une « menace terroriste », non confirmée par la suite. Il reprend samedi après-midi.

La police allemande a procédé vendredi 2 juin au soir à l’interruption du festival de rock en plein air Rock am Ring, près du circuit de Formule 1 du Nürburgring, en raison d’une menace terroriste. Cette dernière n’ayant pas été confirmée, l’alerte a par la suite été levée et la manifestation a été autorisée à reprendre, ont annoncé samedi les organisateurs de la manifestation.

La police de Coblence, dans l’ouest du pays, indiquait vendredi disposer « d’éléments concrets, au vu desquels une possible menace terroriste n’est pas à exclure », dans un communiqué diffusé au premier jour du festival, où 90 000 spectateurs étaient attendus et qui doit s’achever dimanche. « Après des fouilles intenses sur l’ensemble du site du festival, les soupçons d’un danger imminent ne se sont pas confirmés », ont ensuite expliqué samedi les organisateurs. La police a « donné son feu vert pour une reprise des travaux d’installation sur la scène », ont-ils ajouté.

Vendredi soir, la tête d’affiche devait être le groupe berlinois Rammstein. « Comme la sécurité est la priorité et que toute mise en danger des festivaliers doit être autant que possible évitée, il a été décidé de suspendre le festival pour aujourd’hui », a expliqué la police, sans précisions sur la nature de la menace et les éléments tangibles dont elle dispose.

Les organisateurs avaient prié les visiteurs, dans un message distinct, de se diriger « dans l’ordre et le calme vers les sorties et les terrains de camping » afin de « soutenir les investigations de la police ». Le festival doit durer jusqu’à dimanche. Les Français de Gojira, groupe de metal, ainsi que les Américains de System of a Down sont notamment programmés ce dimanche.

Menace islamiste

La police a précisé que la sécurité de Rock am Ring avait déjà été renforcée dans la foulée de l’attentat commis le 22 mai à Manchester, après un concert de lachanteuse pop américaine Ariana Grande, avec 1 200 hommes supplémentaires déployés près du village d’Adenau, dans le massif de l’Eifel.

Les autorités allemandes sont par ailleurs sur le qui-vive en raison de la menace islamiste pesant sur l’Allemagne, particulièrement depuis un attentat au camion-bélier revendiqué par le groupe État islamique qui a fait 12 morts en décembre dernier sur un marché de Noël à Berlin.

À propos admin