Mounir Mahjoubi, le « geek » du gouvernement symbole de La République en marche

Candidat aux législatives dans le XIXe arrondissement de Paris face au député sortant et premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, le secrétaire d’État au Numérique Mounir Mahjoubi est une figure du parti créé par Emmanuel Macron.

Lorsqu’on demande à Mounir Mahjoubi s’il a conscience d’être le symbole de La République en marche (LREM), la question le gêne. Fils d’immigrés marocains – un père peintre en bâtiment, une mère femme de ménage –, 33 ans seulement, le secrétaire d’État au Numérique du gouvernement d’Édouard Philippe, issu de la société civile, en a pourtant tous les attributs.

Candidat LREM aux élections législatives (11 et 18 juin) dans la 16e circonscription de Paris, qui recouvre la majeure partie du XIXe arrondissement, son duel avec le député sortant et premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, symbolise parfaitement la volonté du jeune parti d’Emmanuel Macron d’en finir avec le PS.

« Je ne suis pas en campagne contre le PS ou contre Jean-Christophe Cambadélis, je suis en campagne pour faire gagner La République en marche dans le XIXe afin de donner une majorité au gouvernement, se défend-il toutefois. Mais oui effectivement, les gens n’ont plus envie de voter PS. Je ressens une envie de renouvellement, que ce soit dans la méthode ou les visages. Moi, je ne fais pas campagne avec le maire d’arrondissement et le sénateur qui sont tous les deux élus depuis 20 et 30 ans. »

À propos admin